Merci de faire une recherche avant de poster :)

Nous sommes actuellement le 21 Juin 2018 14:25

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Publier une réponse
Nom d’utilisateur:
Sujet:
Corps du message:
Saisissez votre message ici. Il ne doit pas contenir plus de 60000 caractères. 

Émoticônes
O_o :D :O ;) 8) :p :[ >( :o :s :( :o :-o :roll: :x :p2pfr: :bisous: :oops: :cry: :evil: :makeadeal: :pleure: :french: :help: :miam: :vomi: :sniper: :spit: :teleport: :wobble: :ass: :dispute: :fume: :google: :aime: :boire: :coucou: :diable:
Voir plus d’émoticônes
Taille de la police:
Couleur de la police
Options:
Le BBCode est activé
[img] est activé
[flash] est activé
[url] est activé
Les émoticônes sont activées
Désactiver le BBCode
Désactiver les émoticônes
Ne pas compléter automatiquement les liens
Question
Réécrivez "humain" avec des "#" entre chaque lettre, puis ajoutez un "!" à la toute fin. (Avec "manger", ça donne: m#a#n#g#e#r!):
Cette question est un moyen d’identification et de prévention contre les actions automatisées.
   

Aperçu du sujet - Confiscation par la police canadienne de spavar.org
Auteur Message
  Sujet du message:  Re: Confiscation par la police canadienne de spavar.org  Répondre en citant
Partie 2 de cette affaire.

Torrentfreak évoque le MLAT (Mutual Legal Assistance Treaty) comme le levier légal qui aurait permis cette collaboration transfrontalière.
Le hic, c'est que le MLAT n'est pas nouveau (date de 2001), et concerne de nombreux pays d'Europe outre les États-Unis, dont la France, l'Italie, l'Espagne...

De son côté, Mohamed Salamé, le président de l'entreprise d'hébergement Netelligent rappelle que «Tant qu'il n'y a aucune violation de nos conditions d'utilisation, nous ne prendrons aucune mesure à l'égard des sites de torrent qui sont toujours légaux au Canada».
Parole d'homme d'affaires, qui néanmoins fut sans doute contraint à collaborer dans le silence...
Message Publié: 18 Mai 2014 12:20
  Sujet du message:  Confiscation par la police canadienne de spavar.org  Répondre en citant
Résumé synthétique de l'article «Canadian police raid bittorrent tracker, confiscate server» paru sur TorrentFreak le 14 mai 2014.

Au Canada, la police saisit un serveur appartenant au site spavar.org.
Spavar est un tracker privé bittorrent de 10000 membres enregistrés destiné majoritairement à un public suédois.
Le site était hébergé chez «Netelligent Hosting Services», une boite de Montréal.
L'organisation scandinave «Rights Alliance» serait à l'origine de la plainte. Elle avait déjà indiqué avoir identifié le site spavar comme une cible potentielle pour une future action.

Le Canada jouit d'une réputation de territoire sûr auprès des administrateurs de sites de liens, donc de nombreux trackers y sont hébergés. Depuis son adoption en 2012 du «Copyright Modernization Act», le Canada est cependant peut-être plus enclin aux poursuites. De leur côté, les organisations anti-piratage de Suède s'étaient aussi promises de mettre les bouchées doubles.
Message Publié: 15 Mai 2014 16:11

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Aller vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr